Los patanons

Collecté en 1998 Sur les Communes de Baraqueville, Camboulazet Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La grande production du Ségala sauvaterrat a été celle des pommes de terre (patanons, trufas) destinées à la vente mais aussi à l’engraissement des cochons (pòrcs) et, accessoirement, des veaux (vedèls) du Ségala.

Les enfants étaient souvent sollicités pour aller prélever manuellement les doryphores dans les plantations de pommes de terre (trufièiras, patanonièiras). Ces insectes firent leur apparition dans le pays peu avant le second conflit mondial.

Ethnotexte

Raymond LACOMBE

né en 1929 à Camboulazet, décédé en 2002.

Transcription

Occitan
Français

« N’anàvem portar cada an a Carcenac ambe los buòus. Metiam un parelh de vacas davant los buòus per ne prene mai. Fasiam una carru(g)ada de patanons e metiam las sacas dessús, per pas pèrdre tròp de temps. Aquò èra sustot de l’Institut de Beauvais.

Lo dorifòr arribèt juste abans la guèrra, en 37 o 38. A l’escòla, la mèstra nos envoiava totes amassar los dorifòrs amb una boeta traucada.
Aviam una traseira que dubrissiá la rega. Aquò se fasiá en familha. Fasiam una vintena de tonas a l’ectara a pus près. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...