NOS ILLUSTRES, Claude PEYROT, Prieur de Pradinas, Auteur des Géorgiques patoises, né à Millau en 1709, décédé à Pailhas en 1795.

Sur les Communes de Compeyre, Millau, Pradinas Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

NOS ILLUSTRES, Claude PEYROT, Prieur de Pradinas, Auteur des Géorgiques patoises, né à Millau en 1709, décédé à Pailhas en 1795.

« Peyrot Jean-Claude naquit à Millau le 3 septembre 1709. (...)

Le 24 août 1748, il fut nommé prieur de Pradinas, en remplacement de Jean Peyrot de Courtines, son oncle, qui résigna ce bénéfice en sa faveur (...).

On remarque dans la langue de Peyrot, telle que l’établissent les rimes, quelque hésitation, qui tient à ce que, originaire de Millau et y ayant passé le dernier tiers de sa vie, il a séjourné une trentaine d’années à Toulouse d’abord, puis à Pradinas, dont la langue présente certaines particularités, principalement, iè (= arium, erium) au lieu de iò (premiè, mestiè, lòugiè) et la non diphtonguaison de e bref, o bref (pèi pour pièi, lèn pour luèn, plèjo pour pluèjo, etc.). » (D’après Poésies rouergates de Claude Peyrot, Prieur de Pradinas, article de Jules Artières)

Claudi Peiròt, prior de Pradinàs

Photo

NOS ILLUSTRES, Claude PEYROT, Prieur de Pradinas, Auteur des Géorgiques patoises, né à Millau en 1709, décédé à Pailhas en 1795.
© CRÉPIN Jacques

Photo

NOS ILLUSTRES, Claude PEYROT, Prieur de Pradinas, Auteur des Géorgiques patoises, né à Millau en 1709, décédé à Pailhas en 1795.
© CRÉPIN Jacques

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...