J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

SAINT-SALVADOU (Aveyron) L'Église

Equidé attelé, villageois (vilatjors) devant une épicerie (espiçaria) sur la place de l'église (glèisa) 

« Le prieuré de Sainte-Madeleine était uni à celui de Lunac et dépendait avec lui de l’abbaye de la Chaise-Dieu. L’édifice actuel est moderne. Il renferme une belle croix processionnelle du XVIe siècle. La porte sud, fracturée, garde le souvenir des inventaires de 1906. L’ancienne cuve baptismale est à l’extérieur de l’église.

La seigneurie de Saint-Salvadou appartint aux Fontanes (XIVe siècle), del Rieu et Solages (fin XVIe siècle). Elle fut acquise en 1771 par Bonhomme, conseiller à la Cour des Aides de Montauban. Le château se composait au début du XVe siècle d’une tour. Baptiste del Rieu le fit agrandir vers 1429. Ce château fut rasé à la suite de la prise du village par les Croquants le 12 octobre 1643.

Village natal (1912) de l’écrivain de langue d’oc André Pradel auteur de Trussa-Crestas e Sanisson (1966).

A Mejalanou se situe la maison natale de l’abbé Justin Bessou (1845-1918), auteur, entre autres, de D’al brés a la toumbo et de Countès de la tata Mannou, père de la renaissance des lettres d’oc en Rouergue. » (d'après Jean Delmas, 1999)

Sent-Sauvador / Sant-Salvador

Photo

SAINT-SALVADOU (Aveyron) L'Église
© LACASSAGNE Jean

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...